Evol

Classé parmi les plus beaux villages de France

Evol


le village

 A la sortie d’Olette, la route grimpe en jolis lacets, jusqu’à Evol. La surprise tient alors dans l’unité des constructions de cet ancien village médiéval. Les murs des maisons sont en schiste, les pierres empilées les unes sur les autres, les toits en belles lloses. Les maisons s’allongent sur une bande le long de la route, sous l’église Saint-André classée Monuments Historiques depuis 1943. Les rues y sont étroites, parfois en escalier. A l’entrée du village, a été conservé un lavoir. Evol en compte trois au total. L’eau n’y manque pas. Un petit canal traverse le village et berce de son chant le hameau. Des efforts ont été faits pour remettre sur pied les maisons, en respectant les constructions d’autrefois.Victime comme tant d’autres communes de l’exode, Evol qui comptait près de 420 habitants en 1851 a vu sa population décroître. Aujourd’hui, ses vingt-deux résidents font vivre le hameau. Les murs sont remontés, les toits reconstruits llose après llose. Des géraniums et autres fleurs colorent les fenêtres et les devants de porte. L’ancienne école du village a été transformée en salle d’exposition consacrée en partie à l’écrivain Ludovic Massé, né dans la commune en 1900 et à un petit musée rassemblant des outils araires du début du siècle. La typicité du village a été conservée. Ses fours à pains débordant des parois témoignent encore de la vie rurale du début du siècle.C’est cet ensemble qui a contribué au classement d’Evol parmi les plus beaux villages de France en 2003.
Les plus beaux villages de France : cliquez ici



 

plan du village


[Accueil] [1] 2  [Suivant]1-2 de 4