Evol

Classé parmi les plus beaux villages de France


chateau

La terre ou villa d’Evol est cédée en 957 par le comte de Cerdagne. Sunifred II (petit-fils de Guifre el Pelos) à l’abbaye de Sainte Marie de Ripoll. Elle appartient avant 1230 à Bernard 1er d’Alion puis à son fils Bernard II qui meurt sur le bûcher de l’Inquisition en 1258. Le roi Jacques II d’Aragon nomme son descendant Guillem 1er de So, Seigneur d’Evol, en 1260. Guillem fait construire peut après le château féodal proche de la nouvelle ligne de frontière avec le royaume de France définie par le traité de Corbeil en 1258.Le château est construit sur un contrefort du Mont Coronat. Il a la forme d’un quadrilatère d’environ 40 m de côté avec une tour ronde à chaque angle et un donjon rond également au milieu du mur Nord. Le bâtiment d’habitation occupait toute la longueur du mur Ouest et comprenait trois salles communicantes : au midi, une salle (peut-être salle des gardes) de 9 m x 9 m, une grande salle de 16 m x 9 m et une troisième plus petite de 7,50 mx 9 m avec les vestiges d’une cheminée (peut-être la cuisine). Les murailles est et ouest comportaient une poterne, l’entrée principale se faisant par le mur méridional après une montée pénible. A l’Ouest se trouve une terrasse extérieure appelée la Miranda d’où l’on a une belle vue sur la vallée. Il existait un étage supérieur au niveau du chemin de ronde.Dès 1343, le vicomte Jean de So fait construire un nouveau château près d’Olette (la Bastide) et en fait sa résidence. Dès lors, l’ancien château n’abrite plus qu’une petite garnison et sert de magasin aux fermiers généraux. Il est vendu en 1812 comme bien national et reste propriété privée jusqu’en 1990 où il est racheté par la commune d’Olette-Evol.


chapelle

 


 
Cette chapelle est la chapelle du château d’Evol, propriété des vicomtes d’Evol. Elle a été construite en 1260 comme le château mais, celui-ci étant trop exigü, elle n’a pu être bâtie dans son enceinte. Elle a donc été érigée à mi-pente entre la fortification et l’église paroissiale Saint-André.Le sol sur lequel elle se situait étant très instable, elle s’est effondrée en 1770.Elle a été reconstruite en 1784.Elle est dédiée à Saint-Etienne, protecteur des vicomtes d’Evol .

[Préc.]  1 [2] 3 4 5 6 7 ... 9 [Suivant]3-4 de 18